Assises nationales du tourisme : le secrétaire général de l’OMT à Brazzaville

Source : adiac-congo

Le secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le Dr Taleb Rifai, est arrivé à Brazzaville pour porter sa caution, à la création de la « Destination Congo », en participant aux premières assises nationales du tourisme en République du Congo, qui auront lieu, les 17 et 18 juillet à l’hôtel Radisson Blu M’Bamou palace, sous le haut patronage du chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso.

Ces assises qui sont placées sous le haut patronage du président de la République, chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, qui attache une grande importance au développement du tourisme comme pilier de la diversification économique du pays, verront la participation rare et prestigieuse du secrétaire général de l’OMT, le Dr Taleb Rifai, qui occupe ce poste depuis 10 ans. Il a tenu à faire le déplacement de Brazzaville, accompagné d’une délégation de hauts fonctionnaires et d’une quinzaine des journalistes internationaux spécialisés dans des questions du tourisme et des loisirs qui croient dans la « Destination Congo ».

Au cours de ces assises, le secrétaire général de l’OMT, remettra au président de la République le plan directeur du développement durable du tourisme en République du Congo. Ce plan, rappelons-le, a été élaboré par les agents du ministère du tourisme et des loisirs, en collaboration avec l’OMTet le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud).

Notons que ces premières assises du Tourisme organisées par le gouvernement de la République du Congo en partenariat avec le Pnud et l’OMT constituent un haut lieu d’échanges de discussions et de prise d’engagement, des acteurs nationaux et internationaux intervenant dans la chaîne du développement touristique. L’occasion est toute indiquée pour la République du Congo de présenter aux différents partenaires : sa politique nationale en matière de développement touristique ; sa stratégie de mise en œuvre ; ses atouts multiformes ; ses attentes globales, notamment, les accords de partenariat public-privé.

À l’issue de celles-ci, la République du Congo souhaite : la prise de conscience de tous les partenaires tant nationaux qu’internationaux de la nécessité et de l’urgence d’appuyer ce secteur en République du Congo ; l’engagement des parties prenantes pour la mobilisation des financements nécessaires au développement de l’activité touristique ; la consolidation, in fine, d’une image « Destination Congo Brazzaville ».

Cinq panels à débattre en deux jours

Cinq panels seront débattus durant ces assises qui marquent le départ et la naissance réelle du tourisme congolais. Il s’agit de :

« Le fonds bleu, source de financement pour l’écotourisme » ; « Quelles sont les difficultés rencontrées par les opérateurs du secteur touristique en République du Congo-Brazzaville » ; « Une bonne gouvernance propice au développement du tourisme durable en République du Congo-Brazzaville et partages d’expériences » ; « Quelle intégration de la société civile pour le bon développement du tourisme durable en République du Congo-Brazzaville ? » ; et « L’intégration de la Destination Congo-Brazzaville dans le renforcement du Branding de la Destination Afrique ».

Ces panels seront modérés par des experts en la matière à l’instar de Rémy Poliwa, expert auprès de l’OMT ; Vanessa Satur, Programme manager coopération technique, OMT ; Carmen Nibigira, coordonnatrice régionale, East Africa Tourismplatforme ; et de François Soudan, directeur de la rédaction de Jeune Afrique.

Basée à Madrid en Espagne, l’OMT est l’une des organisations du système des Nations unies qui gère la politique mondiale du tourisme, dont dépend un emploi sur 11 au niveau planétaire.

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo :

Photo 1 : Le secrétaire général de l’OMT, le Dr Taleb Rifai Photo 2 : La ministre du Tourisme et des loisirs, Arlette Soudan Nonault

Notification:

Non
Partagez sur :