Dr Norbert GAMI

« Dr Norbert GAMI, anthropologue, de nationalité Congolaise (Brazzaville), titulaire d’un Doctorat en Anthropologie alimentaire depuis 1992 à l’Université Aix-Marseille III en France.
Depuis 1995, je travaille comme anthropologue de la conservation pour l’aménagement et la valorisation des aires protégées en Afrique centrale sous le volet de l’implication des communautés Autochtones et locales dans la gestion durable des ressources naturelles.

J’ai travaillé pour les ONGs internationales et organismes sous régionaux suivants : Wildlife Conservation Society (WCS), Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (ECOFAC – UE), Avenir des Peuples des Forêts Tropicales (APFT), The Forest Trust « TFT – sur la certification forestière FSC), Le Réseau des Aires Protégées d’Afrique Centrale (RAPAC) en Afrique centrale avec base à Libreville au Gabon.

Le travail de terrain a été dans les différents parcs nationaux du Congo Brazzaville (Odzala, Nouabalé-Ndoki, Conkouati, Lac Télé, futur parc Ogooué Lékéti). Plusieurs missions de terrain dans les aires protégées des pays d’Afrique centrale (République Démocratique du Congo, Cameroun, Gabon, Sao-Tomé et Principe, Guinée Equatoriale).
Mon travail était axé sur les droits coutumiers, l’accès aux soins de santé et l’amélioration du bien-être en général des communautés Autochtones, Mbendjellé, Ba Aka, Mikaya, Ba Kola, Ngombé, Tswa.
J’ai beaucoup travaille sur les connaissances écologiques traditionnelles des peuples des forets de l’Afrique centrale.
Enseignant vacataire à l’Université Marien N’Gouabi au Congo (Anthropologie alimentaire), au département d’anthropologie de l’Université Omar Bongo (Gabon) en écotourisme et valorisation des aliments traditionnels sur le plan touristique, a l’Ecole Nationale des Eaux et Forêts (ENEF) au Gabon.
Actuellement, je travaille comme Conseiller Technique Principal en Socio-économie pour l’ONG Américaine Wildlife Conservation Society (WCS) au Congo Brazzaville.
 »

Partagez sur :