Environnement : 4ème Conférence Ministérielle Afrique Centrale pour la Réduction des risques de catastrophes.

Dans le cadre de l’examen annuel des progrès réalisés au niveau des Communautés Economiques Régionales(CER), la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a organisé du 30 septembre au 4 octobre 2019, à Kinshasa en République Démocratique du Congo la 8ème palteforme et la 4ème Conférence Ministérielle Afrique Centrale pour la Réduction des risques de catastrophes.
Pour le Congo, ont pris part à la 8ème plateforme, le Point focal national pour la réduction des risques de catastrophe, le Député Membre du Réseau des Parlementaire d’Afrique Centrale pour la Résilience et le Point focal Genre.

La conférence ministérielle a connu la participation de Madame Arlette SOUDAN-NONAULT, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, Coordonnatrice Technique de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC).

Cette réunion sous régionale organisée par la CEEAC qui était représentée à son plus haut niveau par Son Excellence Ahmad ALLAM-MI, Secrétaire Général de cette institution, a été une occasion pour les Ministres de la zone CEEAC de définir les mécanismes de renforcement des politiques nationales en matière de lutte contre les risques de catastrophes naturelles, mais aussi de discuter sur la problématique de la préservation des fôrets du Bassin du Congo dont la dégradation pourra conduire à des éventuelles catastrophes.

En marge de cette réunion, Madame Arlette SOUDAN-NONAULT, coordonnatrice technique de la CCBC, a édifié ses paires sur l’importance du bassin du Congo, 2ème poumon écologique du monde après l’Amazonie et l’importance des tourbières.

Elle a ensuite eu un entretien avec son Homologue de la RDC, Maître Claude Nyamugabo Bazibuhe, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable.

Au menu de cet échange, l’opérationalisation du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo qui en est à la phase de validation des livrables produits par le consortium dont la deuxième réunion du Comité de pilotage est prévue le 09 octobre 2019 à Brazzaville.

Il est a noté que parmi les recommandations émises, il y a celle portant sur la signature d’un protocole d’accord et d’un plan de contingence multirisques entre la République du Démocratique du Congo et la République du Congo.

Partagez sur :