Congo : Une action écologique contre les déchets en plastiques à Brazzaville

Des hommes et des femmes «  verts » , parce que vêtus de tee-shirt verts, ce samedi 16 juin 2018 sur les artères de Ouénzé ( le cinquième arrondissement de Brazzaville) pour une opération de salubrité qui consistait a ramasser les déchets solide en plastique. Ceci dans le cadre d’une suite à la célébration le 05 juin dernier de la Journée Mondiale de l’Environnement. Des autorités dans les rangs : la ministre du tourisme et de l’environnement Arlette SOUDAN NONAULT, le Maire de Ouénzé Marcel GANONGO et le Préfet du département de Brazzaville Pierre Ceber IBOKO ONANGA.

Cette opération de ramassage des déchets plastiques s’est faite conformément au thème de cette 46 ème Edition de la journée mondiale de l’environnement à savoir «  combattre la pollution plastique’’. C’est à cœur joie que ces écolos sont livrés au ramassage des plastiques pour rendre l’environnement plus moins pollué.

En rappel, la Journée Mondiale de l’Environnement est l’occasion par laquelle l’Organisation des Nations Unies pour l’Environnement et les pays membres s’engagent à sensibiliser l’humanité sur les questions environnementales tout en soutenant les initiatives œuvrant pour une prise de conscience sur les questions liées à la préservation de la nature.

Partie du pont de la rivière Tsiémé, la caravane des écologistes a eu comme point de chute le siège de la maire de Ouénzé où une

de brèves allocutions ont été prononcés, et où un apéritif des plus conviviales a été partagé.

Le Ministère du Tourisme et de l’Environnement espère que grâce à cette action les mentalités des Brazzavillois, tout au moins ceux de Ouénzé peuvent changer vis-à-vis de la protection de l’environnement. Notons qu’ au Congo, un décret présidentiel réglemente la production, la commercialisation et l’utilisation des sacs, sachets et films en plastique.

Signalons que cette opération a connu l’implication d’une brasserie implantée à Brazzaville et qui met sur le marché des produits conditionnés dans des bouteilles en plastique justement. Un signe d’engagement ? Tout porte à y croire.

 

 

Source: www.groupecongomedias.com

Partagez sur :