Francophonie : les économies nouvelles au centre de la réunion des ministres

Prévue du 25 au 26 novembre à Paris, la rencontre planchera sur une thématique majeure : « Economies nouvelles : économie bleue, économie verte – nouveaux moteurs de création de richesse, d’inclusion sociale et du développement durable ».

Les assises offriront l’occasion à l’Afrique centrale de mettre en exergue le Fonds bleu pour le Bassin du Congo, en tant qu’initiative salutaire pour l’environnement et le bien-être de la population. Proposé par le Togo, le thème de cette conférence colle à l’actualité. En témoignent les difficultés économiques auxquelles la majorité des pays membres de la Francophonie est confrontée, en particulier ceux dont les économies demeurent tributaires des matières premières.

Les économies nouvelles ont l’avantage d’être diversifiées, inclusives et reposant sur les bases solides. Dans la capitale française, les ministres de la Francophonie seront amenés à réfléchir sur la façon de promouvoir ce nouveau type d’économies qui sont plus créatrices d’emplois, de valeur ajoutée et moins destructives de l’environnement.

Initiative de la République du Congo en collaboration avec la Fondation Brazzaville pour la paix et la préservation de l’environnement, le Fonds bleu pour le Bassin du Congo a été annoncé en marge de la COP22 au Maroc en 2016 par le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso. Il vise à la fois la préservation des écosystèmes forestiers régionaux et le développement économique des Etats.

Source: adiac-congo

Partagez sur :