Taxes illégales exigées dans le cadre d’une soi-disant «campagne d’identification»

Madame la Ministre du Tourisme et de l’Environnement a appris avec consternation que la Directrice Générale des Loisirs au Ministère du Tourisme et de l’Environnement, par note de service en date du 27/09/2019 et le Directeur Départemental des Loisirs de Pointe Noire, par note circulaire en date du 12/02/2020 se sont permis, à l’insu de leur hiérarchie et en particulier de Madame la Ministre, d’exiger des acteurs du secteur des Loisirs en République du Congo le paiement de taxes dans le cadre d’une soi-disant « campagne d’identification ».

Ces pratiques illégales, qui traduisent la persistance parmi les cadres de l’administration congolaise, des antivaleurs fustigées par le Chef de l’Etat, sont inadmissibles.

En conséquence, Madame la Ministre du Tourisme et de l’Environnement a décidé de suspendre les deux intéressés de leur fonction respective avec effet immédiat à compter de ce jour, sans préjuger des suites judiciaires ultérieures.

Il va de soi par ailleurs que les deux notes indiquées ci-dessus sont nulles et de nul effet.

Enfin, une enquête interne a été ouverte pour vérifier si des sommes indues ont été perçues auprès d’acteurs privés du secteur des Loisirs, dans le cadre de ce qui s’apparente à une tentative d’extorsion de fonds.

Partagez sur :