L’UNESCO et le PNUD s’associent pour accompagner le Congo dans les préparatifs de la COP 26 de Glasgow

Séance de travail tripartite entre Madame Arlette SOUDAN-NONAULT, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, et la partie Onusienne représentée par Monsieur Maley Diop et Madame Fatoumata Barry Merega, respectivement Représentant Résident du PNUD et Représentant Résident de l’UNESCO au Congo.

Dans le cadre des préparatifs de la COP 26 de Glasgow, la République du Congo qui sera porte-parole de l’Afrique sur la problématique du Bassin du Congo, s’ouvre aux partenaires qui souhaitent accompagner les initiatives qui concourent à un développement durable sur le Continent.

Après les USA, le PNUD et l’UNESCO se sont engagés, au cours de l’audience avec la Ministre Arlette SOUDAN-NONAULT, à appuyer le Congo sur sa vision environnementale et climatique portée par Son Excellence Monsieur Denis SASSOU-N’GUESSO, Président de la République, Chef de l’État, Président de la Commission Climat du Bassin du Congo.
L’opérationnalisation de la Commission Climat pour le Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, lequel porte les différents projets africains émanant des CDN des 16 pays membres, qui sera mise en lumière à la COP 26 de Glasgow, s’inscrit parmi les défis de ce rendez-vous planétaire, phase décisive de l’Accord de Paris sur le Climat.
C’est dans ce sens que le Congo qui assure la Présidence de la CCBC, multiplie les partenariats en vue de remporter ce challenge.

 

Partagez sur :