La Ministre du Tourisme et l’Environnement Madame Arlette SOUDAN-NONAULT a visité les travaux d’atelier du Carnaval Vert à l’Institut Français du Congo

Diversification de l’économie et politique de gestion durable du biotope Brazzavillois, la transversalité entre les secteurs du tourisme et de l’environnement s’est illustrée par la visite des travaux d’atelier du carnaval vert initié par l’Institut Français du Congo en partenariat avec le Ministère du Tourisme et de l’Environnement et l’Union Européenne, qu’a effectuée la Ministre du Tourisme et l’Environnement Madame Arlette SOUDAN-NONAULT, à l’IFC ce mardi 01 septembre 2020, en présence du Maire de la ville de Brazzaville Dieudonné BANTSIMBA.

 

Collectés en février dernier au cours d’un Forest Clean up, organisé dans la forêt de la patte d’oie, en présence de la Ministre Arlette SOUDAN-NONAULT et de l’ambassadeur de l’Union Européenne Raul MATEUS, ces déchets ont été transformés et valorisés en objet d’art comme marionnettes géantes afin de démontrer aux Congolais ce que peuvent devenir ces déchets qui rendent quelques fois insalubre la ville de Brazzaville.

Ces œuvres d’art feront objet d’un carnaval et d’un spectacle qui se tiendront sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire liée à la COVID 19, le 8 décembre 2020 à l’occasion de journée mondiale du climat.

Une démonstration de ce que seront ce Carnaval et ce spectacle de décembre a été faite par une déambulation de ces marionnettes géantes fabriquées par le marionnettiste Burkinabé Zoubeir Aïdara, dans le hall du Centre Culturel Français.

 

 

 

Partagez sur :