En séjour de travail à Pointe-Noire, la Ministre SOUDAN-NONAULT effectue des descentes sur différents espaces et zones pollués

En séjour de travail à Pointe-Noire, capitale économique de la République du Congo, Madame Arlette SOUDAN-NONAULT, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, a effectué, ce 17 février 2021, des descentes sur différents espaces et zones pollués par les activités que mènent certaines sociétés dans cette ville côtière, dans le but de faire appliquer les textes en vigueur en matière d’environnement conformément à la vision de Son Excellence Denis SASSOU-N’GUESSO, Président de la République, Chef de l’Etat.
L’état des lieux de l’impact environnemental du déversement en mer des hydrocarbures, observé le long de la côte sauvage et d’autres sites en mer, a constitué la première étape de ces descentes. 
Vu l’ampleur des dégâts, la Ministre du Tourisme et de l’Environnement a indiqué que les parties prenantes devaient agir dans l’urgence afin de ne pas exposer les populations qui fréquentent ces lieux, mais aussi de conserver les écosystèmes marins et côtiers. 
La seconde étape de ces descentes a été la visite du chantier de réparation du pipeline endommagé pendant l’exécution des travaux d’aménagement urbain sur l’avenue des voiliers dans la zone industrielle de Pointe-Noire. 
L’entrepôt des déchets hydrocarburés dangereux, du port autonome de Pointe-Noire, a bouclé cette série de visites. 

La Ministre Arlette SOUDAN-NONAULT, a eu une séance de travail avec les grands opérateurs pétroliers, la Direction Générale du Port Autonome de Pointe-Noire et les industries installées à Pointe-Noire, en présence des autorités préfectorales. 
La dépollution urgente des zones contaminées par le déversement des hydrocarbures, le traitement dans le respect des normes environnementales des déchets hydrocarburés dangereux du port, et le rappel au respect des textes en vigueurs en matière d’environnement, ont été au centre de cette séance de travail. 
Autre point saillant de cette séance, la mise en demeure de la société CCI, productrice de sacs en plastique, pour non-conformité aux textes en vigueur.

 

gallery

Partagez sur :